tiré de la revue "sans laisse" de juillet 2007

Après nos sélectifs de printemps, notre finale de Ring se déroule depuis de nombreuses années au mois de juin, et bien souvent sous des températures estivales à quelques exceptions près (souvenez-vous du froid (pas dans les coeurs) à Reims ou bien de la pluie diluvienne à Villefranche).

Toujours est-il que pour une "fête" du chien de sport comme celle-ci, le mois de juin offre aux organisateurs le maximum de chances d'avoir une météo permettant une bonne réussite, à condition deprendre toutes les dispositions pour lutter contre l'ennemi n°1 du chien de sport : la chaleur.

Quelques rappels généraux

Le chien est un mammifère, donc un animal à "sang chaud" c'est-à-dire que pour que son organisme fonctionne normalement il faut que sa température corporelle soit pratiquement constante. Pour cela, on met en jeu plusieurs mécanismes de régulation thermique. Dans beaucoup d'autres espèces (homme, cheval...) un des moyens les plus importants d'éviter l'augmentation de la température corporelle est la transpiration. Or, chez le chien, cette fonction est nulle, sa seule façon de régu­ler sa température est la ventilation pulmonaire c'est pour cette raison qu'un chien halète très rapidement sans être essoufflé.

Les effets de la chaleur sur l’organisme

La chaleur favorise la dilatation des capillaires ainsi les échanges de chaleur entre l'extérieur et le sang sont plus importants, ce qui aggrave l'augmentation de la température interne. De nombreuses réactions métaboliques sont perturbées car elles ne s'effectuent plus à température optimale

L'accident : le coup de chaleur

Il s'agit d'un oedème cérébral dû au débordement des mécanismes de régulation thermique; température corporelle supérieure à 41°C ; augmentation de la ventilation pulmonaire et irrégularité de la respiration ; augmentation du rythme respiratoire ; muqueuses cyanosées (bleutées) ; tremblements nerveux et même convulsions ; perte de la vigilance

Gestes d' urgence

lutter contre l'hyperthermie en mettant le chien à l'ombre, en mouillant (avec de l'eau froide mais pas glacée), en le plaçant dans un courant d'air. Puis mettre de la glace contre les veines jugulaires, axillaires et inguinales à l'intérieur des cuisses. On peut aussi masser le chien pour faciliter la circulation sanguine cutanée.prendre la température, les gestes pour la diminuer sont arrêtés lorsqu'elle atteint 39°C, il faut atteindre cette tem­pérature, au maximum en 1 heure.

Soins

mise sous perfusion ; administration d'oxygène grâce à un masque ; intubation et ventilation lors de troubles respiratoires importants. Si des convulsions apparaissent, administrer des anticonvulsivants ; contrôler le coeur par un électrocardiogramme, analyser les gaz sanguins, surveiller la fonction rénale et vérifier que l'on n'ait pas de complication qui se manifeste par un trouble de la coagulation.

pour optimiser les performances

Il est bien naturel pour un sportif de chercher en permanence à améliorer ses performances, ceci peut être réalisé à plusieurs niveaux

1 - Sélection génétique : la pratique nous montre que certaines lignées supportent mieux la chaleur que d'autres.

2 - Elaboration de plans d'entraînement incluant des séances d'accoutumance à la chaleur (ce n'est certainement pas en s'entraînant très fort à la chaleur qu'on améliore l'accoutumance)

3 - Administration d'une boisson équilibrée en électrolytes favorisant l'hydratation et limitant la perte en sels minéraux.

Prévoir

Le chien n'est pas naturellement un animal bien adapté aux fortes chaleurs. Une bonne hygiène de vie et un entraînement intelligent permettent d'améliorer ses performances. Nous pouvons tout naturellement dispenser quelques conseils aux organisateurs de manifestations canines d' été :

1 - prévoir de l'eau fraîche à tout moment sur le ring

2 - prévoir sur le lieu de la manifestation une baignoire d'eau fraîche, de la glace et des sacs plastiques, un ventilateur s'il y a risque de forte chaleur 3 - prévoir surtout pour les concurrents un parc fermé et ombragé afin que les chiens puissent être laissés dans des voitures ventilées

4 - être vigilant car l'ombre se déplace. La loi du sport est toujours dure et c'est pour cela qu'elle nous plaît, ce qui ne dispense pas de prendre le maximum de précautions.