J'attends dans la lumière....

 

Je suis couché dans le chenil.

Le soleil scintille dans mes poils noirs. C'est bon le soleil d'hiver, cela réchauffe et cela égaie. Ce chenil est juste à côté de celui où j'ai été élevé. C'est rare que je revienne ici car j'habite plutôt loin maintenant. Mais à chaque fois que j'y viens je trouve cela chouette toutes ces curiosités et ces odeurs nouvelles. C'est toujours Elle qui m'y amène. Je La connais presque depuis toujours, et on s'aime depuis le premier jour. Cela se sent ces choses là. Avant d'arriver ici nous avons passé trois jours ensemble à voyager presque en tête à tête et à faire des choses intéressantes. J'adore être seul avec Elle. A la maison ce n'est pas possible car nous sommes trop nombreux, alors j'attends toujours avec beaucoup d'impatience nos courts voyages pour profiter d'Elle tout seul. Je L'ai sauvée plusieurs fois, En récompense j'ai eu beaucoup de petits voyages et des compagnes aussi. Même si je suis encore jeune, je crois savoir que j'ai pas mal de bébés. J'ai pas forcément envie de les rencontrer, mais j'aime plutôt bien l'idée. Ce sont des bouts de moi qui courent un peu partout. Oui j'aime bien cette idée. J'aime bien les faire aussi.

Non vraiment j'ai une bonne vie : une meute à faire marcher à la baguette, quelques belles bagarres à mon actif, de nombreux rejetons, une gamelle toujours bien garnie, et surtout Elle. Elle m'a choisi parmi mes frères, Elle m'a appris le monde des humains, Elle n'est jamais avare de câlins, et dans ses yeux j'y vois tellement de choses qui me plaisent. Elle va venir. On doit repartir chez nous. Je me suis énervé tout à l'heure car je ne suis pas patient, et je veux être avec Elle. Elle m'a dit d'attendre. J'étais pas content. Alors j'ai quand même continué à aboyer, c'est à ce moment là que je me suis senti bizarre. Tout est devenu rouge. J'ai préféré m'allonger. Juste là à côté de la porte où Elle va venir me chercher. Dans ce beau soleil de novembre. D'ailleurs Elle arrive. Pourquoi est-ce qu'Elle crie mon nom ? Je suis juste là. Elle crie, Elle crie, Elle hurle. Je crois bien qu'Elle me secoue. Maintenant je comprends. Il est trop tard. Je l'aime tellement. Mais çà y est, je cours déjà dans la lumière. Je vais L'attendre là. Oui c'est çà que je vais faire. l'attendre. Elle est toujours revenue. Elle le fera encore une fois. C'est sûr. J'en suis certain.
LG.